facebook_page_plugin
A- A A+

27 Boulevard du Colonel Aubry
BP 90184 - 79304 Bressuire Cedex
05 49 81 19 00 05 49 81 02 20 Formulaire de contact

Les aides de l'ANAH

LES PROPRIETAIRES OCCUPANTS, c'est à dire les propriétaires qui occupent leur logement (sous conditions de ressources).

Deux catégories de ménages sont éligibles aux aides de l’ANAH pour le financement de travaux. Ces ménages sont qualifiés en fonction de leur niveau de ressources :
Ménages aux ressources "très modestes"
Ménages aux ressources "modestes"

La distinction permet de déterminer le taux maximal de subvention dont les ménages pourront bénéficier pour leur projet de travaux si leur dossier est agréé.

L'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) apporte quelques modifications à son aide “Habiter Mieux”. En ce début d'année, elle se diversifie et crée 4 nouvelles aides, Habiter sain, Habiter serein, Habiter facile et Louer mieux. Le but étant d'avoir une approche plus précise à différents projets de rénovation, le principe de l’aide reste le même : offrir un moyen de financement aux propriétaires, qu’ils soient bailleurs ou occupants du logement, pour entreprendre des travaux de rénovation du logement. Cette aide propose un avantage de plus : il est possible de la cumuler avec d’autres aides, comme avec le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) plus de détail ici.

Plafonds de ressources (applicables à compter du 1er janvier 2018)
Nombre de personnes
composant le ménage
Ménage aux ressources
très modestes

  Ménages aux ressources
modestes
1 14 508 €   18 598 €
2 21 217 €   27 200 €
3 25 517 €   32 710 €
4 29 809 €   38 215 €
5 34 121 €   43 742 €
par personne supplémentaire + 4 301 €   + 5 510 €

Ces montants sont les "revenus fiscaux de référence" indiqués sur votre feuille d'impôts. Pour une demande d'aide déposée en 2018, il faut prendre en compte le revenu fiscal de l'année 2017.

Travaux de lutte contre la précarité énergétique
Habiter Mieux sérénité : accompagnement-conseil et aide financière pour faire un ensemble de travaux capables d'apporter un gain énergétique d'au moins 25%.
- Si vous vous situez dans la catégorie "ressources très modestes" :
     - 50% du montant total HT des travaux (aide de 10 000 € maximum)
     - + prime Habiter Mieux : 10% du montant total HT des travaux (aide de 2 000 € maximum)
- Si vous vous situez dans la catégorie "ressources modestes" :
     - 35% du montant total HT des travaux (aide de 7 000 € maximum)
     - + prime Habiter Mieux :  10% du montant total HT des travaux (aide de 1 600 € maximum)

Habiter Mieux agilité : aide financière pour faire l'un des 3 types de travaux au choix dans une maison individuelle :
- Changement de chaudière ou de mode de chauffage
- Isolation des murs extérieurs et/ou intérieurs
- Isolation des combles aménagés et aménageables
Les travaux doivent être faits obligatoirement par une entreprise ou un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). L'accompagnement par un opérateur-conseil n'est pas obligatoire. Vous êtes libre de revendre les certificats d'économie d'énergie (CEE) obtenus grâce à ces travaux.
- Si vous vous situez dans la catégorie "ressources très modestes" :
     - 50% du montant total HT des travaux (aide de 10 000 € maximum)
- Si vous vous situez dans la catégorie "ressources modestes" :
     - 35% du montant total HT des travaux (aide de 7 000 € maximum)

Travaux pour l'autonomie, l'adaptation
Des travaux d’adaptation sont nécessaires pour vivre longtemps chez vous, en toute sérénité. Il s’agit de travaux qui vous facilitent la vie au quotidien (par exemple : le remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied ou l’installation d’un monte-escalier électrique).
Des travaux sont nécessaires pour vous faciliter l'usage de votre logement. Il s’agit de travaux qui permettent de rendre chaque pièce simple d’utilisation et accessible quel que soit votre handicap (par exemple, si vous êtes en fauteuil, l’élargissement des portes ou la construction d’une rampe d’accès à votre logement. Ou encore l’installation d'une douche de plain-pied).
L’Anah peut financer jusqu’à la moitié de vos travaux et vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet.
- Si vous vous situez dans la catégorie "ressources très modestes" :
     - 50% du montant total HT (aide de 10 000 € maximum)
- Si vous vous situez dans la catégorie "ressources modestes" :
     - 35% du montant total HT des travaux (aide de 7 000 € maximum)

Travaux lourds pour réhabiliter un logement indigne ou très dégradé
Montant de votre aide :
50% du montant total HT (plafonds de travaux subventionnables à 50 000 € HT, quelle que soit la catégorie)

 

LES PROPRIETAIRES BAILLEURS, c'est à dire les personnes possédant un ou plusieurs biens immobiliers et qui louent ou souhaitent louer, en réalisant ou non des travaux.
Vous êtes propriétaire d’un logement que vous louez ou vous apprêtez à louer... Vous souhaitez y réaliser des travaux ? Sous certaines conditions et en contrepartie de divers engagements, vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide de l’ANAH. Si vous n’êtes pas éligible à cette aide, vous pouvez toutefois conclure une convention avec l’ANAH et bénéficier d’un avantage fiscal.

LES SYNDICATS DE COPROPRIETAIRES pour des travaux sur les parties communes et équipements communs.
Votre copropriété souhaite réaliser des travaux dans votre immeuble ? L’ANAH peut, dans certains cas, accorder des subventions au syndicat des copropriétaires pour des travaux portant sur les parties communes et équipements communs de l’immeuble. L'aide de l'ANAH au syndicat concerne essentiellement le cas des copropriétés en difficulté.

L'ANAH est présente dans chaque département par le biais de sa délégation locale intégrée au sein de la direction Départementale des Territoires (DDT).
Délégation locale de l'ANAH
39 avenue de Paris
BP 526
79022 Niort Cedex
05 49 06 89 17
www.anah.fr