facebook_page_plugin
A- A A+

27 Boulevard du Colonel Aubry
BP 90184 - 79304 Bressuire Cedex
05 49 81 19 00 05 49 81 02 20 Formulaire de contact

Désormais, tous les emballages se trient !

27 juin 2019

Barquettes de fruits, de beurre... pots de yaourt ou de crème, films, sacs plastiques... Tous les emballages peuvent être déposés dans le bac jaune ou les conteneurs collectifs d’emballages et de papiers.

Dès le 1er juillet 2019, les consignes de tri se simplifient sur le territoire du Bocage Bressuirais. Tous les emballages sans exception pourront désormais être triés.
Barquettes de fruits, de fromage, de beurre ou de viande, pots de yaourt ou de crème fraîche, films, sachets et sacs plastiques… Tous les emballages peuvent être déposés dans le bac jaune ou les conteneurs collectifs d’emballages et de papiers… Comme c’était déjà le cas pour les bouteilles en plastique, les briques alimentaires, les emballages en carton et tous les papiers !

 

 

OBJECTIF : RÉDUIRE LA QUANTITÉ DE DÉCHETS PRODUITS
En complémentarité de la mise en place de la tarification incitative, cette extension des consignes de tri s’inscrit dans une volonté de réduire toujours plus le taux d’enfouissement des déchets. En simplifiant le geste de tri, l’extension des consignes devrait permettre d’augmenter les performances de tri de 25% d’ici 2022.
D’ici le 1er octobre, la totalité des foyers du territoire de l’Agglomération seront concernés par la mise en place de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (TEOMi). Depuis le début du déploiement il y a 4 ans, l’’impact sur la production d’ordures ménagères est déjà très significatif et les premiers résultats sont très encourageants.
L’effet incitatif a fait diminuer les quantités d’ordures ménagères collectées de 21 % en 4 ans. En parallèle, la progression du tri est également dans les mêmes proportions avec 15,5 % de verres en plus et 6,3 % d’emballages et de papiers en plus par rapport à 2014 (année de référence). Au cours des cinq dernières années, les ordures ménagères ont diminué de 21% au profit des déchets recyclables qui ont augmenté de 4,2%.

 

QUEL DEVENIR POUR LES EMBALLAGES RECYCLÉS ?

65% de ces emballages vont trouver une nouvelle vie grâce à une filière de recyclage en France ou en Europe (voir schéma ci-dessous) et les 35% restants seront valorisés en énergie (notamment pour alimenter des fours de cimenteries...).
Progressivement, de nouvelles filières de recyclage pour ces plastiques se mettent en place.
Même si tous ces nouveaux emballages peuvent maintenant être recyclés ou valorisés au lieu de terminer leur vie dans un centre d’enfouissement, il est toujours préférable de trouver des alternatives pour réduire nos déchets !

 

 

 

Informations
Direction de la Gestion et de la valorisation des déchets | 05 49 81 15 15 | dechets [arobase] agglo2b.fr